Octobre Rose

Chaque mois d’octobre vous voyez fleurir de petits rubans roses. Leur signification est aujourd’hui connue du plus grand nombre : ils sont le symbole d’Octobre Rose et de la lutte contre le cancer du sein.


Pourquoi la lutte contre le cancer du sein est-elle une cause de santé publique ?


Chaque année, on dénombre plus de 53 000 nouveaux cas de cancer du sein. Il s’agit du cancer le plus répandu chez la femme : près d’une femme sur 9 est ou sera touchée au cours de sa vie.

Toutes les femmes ne sont pas concernées par le dépistage organisé. Le risque grandissant avec l’âge, le cancer du sein touche atteint relativement peu les femmes de moins de 40 ans : moins de 10% des cancers atteignent des femmes de moins de 40 ans ; 75% atteignent des femmes de plus de 50 ans. C’est pourquoi le dépistage organisé du cancer du sein concerne les femmes de 50 à 74 ans : à cette âge, chaque femme peut bénéficier gratuitement d’une mammographie radiographie des seins tous les deux ans.

Outre l’âge, la prédisposition génétique et les antécédents familiaux sont aussi des facteurs de risque de survenue d’un cancer du sein.

Le cancer du sein peut également toucher les hommes, avec une très faible incidence (0,5% des cancers masculins) mais une mortalité élevée.


La lutte contre le cancer commence par l’information : quel que soit votre âge, ou votre sexe, osez parler et poser vos questions à un professionnel de santé. Concrêtement, Octobre Rose, à quoi ça sert ?


Grâce à des événements de sensibilisation comme Octobre Rose, le dépistage de la maladie est de plus en plus précoce, permettant une prise en charge rapide et plus efficace. Aujourd’hui, l’incidence de la maladie n’augmente plus et les taux de mortalité restent stables.

Ces chiffres sont encourageants, mais ne doivent pas faire oublier les plus de 11000 décès annuels qui demeurent trop nombreux, ni le fait que tous les cancers ne sont pas les mêmes : la recherche a perpétuellement besoin d’aide pour mettre au point des protocoles de traitement plus efficaces pour certaines formes particulièrement nocives de cancer du sein.


Porter du rose, c’est bien, mais pourquoi ne pas faire plus ?


De nombreuses associations de notre réseau organisent des stands d’information, des demandes de dons, des ventes et des événements divers au profit d’organismes de prévention et de lutte contre le cancer du sein.
Pour aider la lutte contre le cancer, nous vous invitons à donner à la Ligue contre le Cancer, dont le programme d’action s‘intéresse aussi bien à tous les types de cancers qu’à l’amélioration des conditions de vie des malades, de leurs proches, au dépistage des populations cibles, ainsi qu’à la sensibilisation du public.

Le projet associatif de la Ligue contre le Cancer

Margaux LEFEBVRE

Margaux LEFEBVRE

Vice-Présidente en charge de la santé publique chez Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France
Je suis en charge des relations avec les organismes engagés pour la santé des populations (Santé publique France, CESPHARM, ANSM...). Je coordonne les actions de santé publique du réseau de l'ANEPF.

Vous avez des questions, vous souhaitez participer à un projet ou en proposer de nouveaux ? N'hésitez pas à prendre contact avec moi.
Margaux LEFEBVRE

Les derniers articles par Margaux LEFEBVRE (tout voir)

    I footnotes