Rémunération

REMUNERATIONS – PROFESSIONS PHARMACEUTIQUES

Rémunération des étudiants au 1er mars 2016

Etudiants en pharmacie régulièrement inscrits en 3e, 4e, 5e ou 6e année d’études, ayant effectué le 1er stage obligatoire
  • Ayant moins de 350 heures de pratique officinale (<350H) 10.017 €/heure (ref. coef; 230)
  • Ayant plus de 350 heures de pratique officinale (>350H) 13.065 €/heure (ref. coef. 300)
  • Remplacement du titulaire : étudiants ayant validé leur 5e année d’études en vue du diplôme d’État de docteur en pharmacie : 14,372 €/heure (réf. coef. 330)

Etudiant en 6ème année officine en stage de 6 mois à temps plein : 531.85€ NET /mois

Source : http://www.lemoniteurdespharmacies.fr/images/depot/Lemoniteurdespharmacies.fr/salaire.pdf

LA PRIME D’ACTIVITÉ 
Historique

La prime d’activité vient de la fusion de 2 aides sociales préexistantes :

  • Le RSA activité. Différent du RSA socle, aidant les personnes sans aucune ressource, le RSA activité permettait de compléter le salaire des personnes en difficulté sur conditions de ressources. Ainsi, son montant allait de quelques dizaines d’euros à quelques centaines, la moyenne étant dans les 176 euros. Environ 1/3 des ayants droits y avaient recours aujourd’hui
  • La prime pour l’emploi (PPE) : aide d’un montant moyen de 36 euros. C’était un crédit d’impôt mis en place en 2001, afin d’augmenter le pouvoir d’achat des français aux faibles revenus. Il était décerné aux personnes ayant un salaire entre 0,3 et 1,3 fois le smic mensuel à plein temps, soit 6,3 millions de foyers en France (environ 1/10 de la population sauf qu’un foyer concerne plusieurs personnes).
La prime d’activité: Késako ? 

La prime d’activité est une fusion entre ces 2 systèmes aides décrits précédemment. Elle a pour but de simplifier les démarches, de faciliter les rappels des trop perçus si le travailleur à plus travaillé que lors de la déclaration, de préciser les besoins, via un calcul du montant de l’aide tous les 3 mois. Elle est tirée de la loi Rebsamen du 17 Août 2015, relative au dialogue sociale et à l’emploi(Article 57 et suivants)
Le but est de simplifier les démarches, de rendre ça plus lisible et transparent afin qu’il y ait moins de non recours aux droits (= personnes pouvant bénéficier d’une aide sociale mais ne le demandant pas.)

NB: sur les calculs ministériels, la prime d’activité devrait coûter 4 milliards d’euros par an (environ égal à la somme du RSA et de la prime d’activité). Néanmoins, ce calcul a été effectué en supposant qu’uniquement la moitié des ayant droits la demanderaient. Ceci est assez logique, aux vues de la proportion de non recours aux droits de toutes les aides sociales, et il y a beaucoup de raisons à cela. Raisons qu’il est de notre devoir en tant qu’associatif de balayer. (Recours à l’information, aider à la mise en place d’un dossier, lutter contre l’autocensure, …)

La prime d’activité: oui mais pour qui ?

La prime d’activité concerne TOUS les travailleurs modestes. Auparavant, le RSA activité et le PPE ne concernait que les personnes de plus de 25 ans et pas les apprentis ni étudiants. Cela est donc une avancée dans les aides sociales étudiantes.

Concrètement, cela concerne TOUT travailleur au revenu modeste jusqu’à un certain plafond, fonction de la composition du foyer. Pour les personnes seules, le seuil est de 1500 euros net.

Pour les étudiants c’est un peu plus compliqué comme expliqué auparavant. Au départ, cette loi ne devait concerner que les actifs. C’est à dire les jeunes ayant un emploi mais n’étant plus étudiants soit jeunes actifs. Néanmoins, elle a été étendue à tout jeune adulte (<25 ans également), qu’il soit actif, étudiant salarié, stagiaire ou apprenti. Néanmoins, pour ces 3 derniers, c’est sous réserve qu’ils obtiennent plus de 78% du smic, c’est à dire 893,25 euros (NET: après déduction des charges sociales) par mois.

Pensez-y si vous souhaitez effectuer un travail saisonnier. La prime étant calculée tous les 3 mois, et pour 3 mois. Un stage ou emploi de 3 mois vous permettra donc de toucher cette prime les 3 mois suivants.

Lien pour une vidéo et le simulateur 

Concrètement en pharmacie, cela touchera les étudiants salariés comme énoncés auparavant, les apprentis industriels en 6ème année, les étudiants en 6ème année officine qui travaillent avant leur thèse ainsi que les stagiaires indemnisés plus que le minimum légal, sous réserve des plafonds et planchers :
893,25 euros à 1500 euros NET par mois, pour une personne seule (Attention, si vous êtes en couple cohabitants et que vous êtes le seul salarié, que vous avez un enfant, … cette prime est rehaussée) 

Comment ça marche ?
  • Les versements seront effectués les 5 de chaque mois, soit comme les aides au logement.
  • Vous pouvez faire une demande en ligne à partir du 12 janvier 2016

 

 

Loïc Moisan

Loïc Moisan

Vice-Président en charge des relations professionnelles chez Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France
Loïc Moisan

Les derniers articles par Loïc Moisan (tout voir)